mercredi 26 juillet 2017

La tomate chinoise est dans notre assiette : Rencontre avec Jean-Baptiste Malet

Samedi 29 juillet à 14h
Entrée libre. Gratuit.

Durant deux années le journaliste Jean-Baptiste Malet a mené une enquête sur l'industrie de la tomate.
Son livre L'empire de l'or rouge publié en 2017 chez Fayard  témoigne d'un travail d'enquête minutieux, passionnant et édifiant. La tomate y apparaît comme un nouvel or rouge qui intéresse la planète entière et tous les acteurs du capitalisme mondialisé : les généticiens, traders, industriels et mafias.
Insidieusement la tomate chinoise gagne du terrain pour se retrouver au centre de notre assiette sans que le consommateur soit informé de sa présence.   

Un documentaire sur l'enquête de Jean-Baptiste Malet  sera diffusé sur France 2 en septembre dans le magazine Infrarouge 

Rencontre organisée avec les amis de la sardine rient sur le port de Brigneau (Moëlan-sur-Mer) où Jean-Baptiste sera présent à 18h. La rencontre à Brigneau sera suivie d'une collation sortie du sac. Apportez vos tomates pour partager.   


Jean-Baptiste Malet invité de C'est à vous sur France 5



Jean-Baptiste Malet invité du journal de France 2


Jean-Bapstite Malet invité de On n'est pas couché

mardi 25 juillet 2017

La Cité du futur de Robert Charles Wilson ♥♥♥

La Cité du futur est le dernier roman de Robert Charles Wilson, l'auteur du fameux Spin. Paru chez Denoël dans la collection Lunes d'encre, c'est un pur divertissement autour du voyage dans le temps et des univers parallèles. L'idéal pour se détendre ! 

Pour cinq ans seulement, jusqu’en 1877, la cité de Futurity dresse ses immenses tours jumelles au-dessus des grandes plaines de l'Illinois. Depuis Futurity, des hommes du futur viennent visiter le XIXe siècle. Et, contre une fortune en métaux précieux, les autochtones peuvent dormir dans la tour n° 1, véritable vitrine technologique d’un incompréhensible XXIe siècle. 

C’est dans cette cité, construite à partir d’un futur parallèle, que travaille, comme agent de sécurité, Jesse Cullum, un autochtone. Parce qu’il a sauvé le président Ulysse Grant d’une tentative d’assassinat, Jesse se voit proposer une promotion : assisté d’une femme du XXIe siècle, il va devoir mener l’enquête. 

Un chouette divertissement que nous propose Robert Charles Wilson, à la fois plein de rebondissements, avec un contexte intéressant et des personnages fouillés et attachants. Il réussit à accrocher son lecteur pour quelques heures de plaisir de lecture sans prise de tête, tout en lui donnant quelques problèmes éthiques auxquels réfléchir, le tout parfaitement applicable au tourisme envahissant certaines cultures qui n'avaient rien demandé. 

Empruntez La Cité du futur de Robert Charles Wilson à la médiathèque SF WILS (dispo ?)
 

samedi 22 juillet 2017

Ma voix pour la liberté de Ani Chöying Drolma ♥♥♥

Témoignage bouleversant de Ani Chöying Drolma née à Katmandou dans une famille de Tibétain en exil, qui a dix ans décide de devenir nonne pour échapper à la fois à la violence de son père et au mariage forcé.

Elle trouve enfin la paix au monastère de Nagi Gompa auprès d'un maître Tulku Urgyen Rinpoché et apprend le chant au monastère.

Devenue célèbre, elle parcoure le monde et enregistre une dixzen d'albums, ce qui lui permet de financer son école pour nonnes, Arya Tara School, projet béni lors d'un entretien avec le Dalaï Lama en 2001.


Lien vers la page Facebook d'Ani Chöying Drolma
https://fr-fr.facebook.com/anichoying/

Empruntez Ma voix pour la liberté de Ani Chöying Drolma T CHO (dispo ?)







jeudi 20 juillet 2017

Flora Banks d'Emily Barr ♥♥♥


Flora souffre d'amnésie antérograde depuis l'âge de 10 ans, aujourd'hui à 17 elle pense encore comme une petite fille. Toutes les deux ou trois heures, elle oublie tout et doit relire son cahier où elle écrit le maximum de choses, ainsi que sur des post-its ou sur ses bras ou ses mains pour s'en sortir au mieux. Tout est bouleversé le jour où Drake l'embrasse : Flora se souvient ! C'est son premier souvenir d'après sa maladie. Elle va tout faire pour ne pas perdre la trace de cet amoureux, juqu'à partir seule pour le Spitberg, au risque de se perdre....

Roman écrit à la première personne, répétitif... Il faut que Flora lise et relise... cette répétition donne toute sa force au roman, et n'altère en rien le rythme de la lecture. 

Une écriture particulière, une jolie plume agréable, entraînante, on ne lâche pas la lecture. Une héroïne principale attachante. Flora est  très atypique, on l'aime dès les premières pages. Ce roman est construit à la manière d'un excellent thriller.

Empruntez Flora Banks d'Emily Barr à la médiathèque au rayon Romans Ados : RA BAR  (dispo?)



mardi 18 juillet 2017

S'accrocher aux étoiles de Katie Khan ♥♥♥

S'accrocher aux étoiles est un roman de SF de Katie Khan paru chez Super 8.

Les émotions des personnages sont centrales. On s'attache vite à ces deux êtres imparfaits, Carys, la pilote de navette spatiale et Max, le chef cuisinier, dérivant dans l'espace avec 90 minutes d'oxygène en réserve. Mais comment donc sont-ils arrivés dans cette galère ? Le compte à rebours du livre vous le fera savoir à son rythme, au fil des souvenirs de nos amoureux maudits.

Mais il n'y pas que ça, loin de là, dans S'accrocher aux étoiles. L'amour, d'accord, mais la SF aussi ! Utopique, dystopique, post-apocalyptique, chacun y trouvera son compte et se fera son avis. Car le contexte développé par l'auteure est fort intéressant. Carys et Max vivent en Europia, une sorte d'utopie partie d'Europe et englobant peu à peu une bonne partie des pays du monde, enfin ceux qui n'ont pas été ravagés par la guerre nucléaire entre les États-Unis (qui n'existent plus) et le Moyen-Orient. Si on y ajoute la ceinture d'astéroïdes qui empêche de quitter la Terre depuis des années, cela donne un tableau plein de possibilités pour l'auteure !

Au-delà de la love-story à laquelle on s'attend, Katie Khan développe un contexte politique et aborde des idées politico-philosophiques qui font réfléchir. Une belle surprise !

Empruntez S'accrocher aux étoiles de Katie Khan à la médiathèque SF KHAN (dispo ?)

samedi 8 juillet 2017

Horaires d'ouverture de la médiathèque du Mardi 4 juillet au Samedi 2 septembre 2017

Du Mardi 4 juillet au Samedi 2 septembre 2017, la médiathèque est ouverte : 

Mardi : 14h-18h30
Mercredi : 10h-12h30 / 14h-18h30
Jeudi : 10h-12h30
Vendredi : 10h-12h30 / 14h-18h
Samedi : 10h-12h30 / 14h-18h

jeudi 29 juin 2017

De pierres et de papiers : Exposition de Serg Gicquel et Ronan Suignard du 1er juillet au 9 septembre 2017

De pierres et de papiers : chemins croisés de la mémoire
1er juillet - 9 septembre 2017
Exposition du plasticien Serg Gicquel et du sculpteur Ronan Suignard
vernissage samedi 1er juillet à 11h
Gratuit. Entrée libre

Une exposition qui présente des installations, des livres d'artistes et des sculptures pour évoquer l’effacement de la mémoire, sur la pierre et le papier, qu'il soit volontaire (censure, autodafé...) ou non (usure du temps).

"De pierres et de papiers sont des chemins croisés de la mémoire. La pierre qui s'inscrit d'abord dans la préhistoire mais qui dit aussi la mémoire et l'aventure du globe terrestre, depuis le début. Le papier collecte les écritures qui disent l'histoire et aboutissent aux livres qui disent les histoires et puis, en fin de cycle, (anthropocène, post modernisme, post humanisme) n'aurions-nous pas perdu des morceaux en cours de route depuis Cro-Magnon ? Quand avec une extrême rapidité, en instantané, on zappe les programmes, les virtualités, les récits, on peut se poser la question de l'effacement : du livre, de la civilisation, de l'homme et de la terre tant qu'à faire ! Cette exposition présente un bref inventaire de cette notion d'effacement : volontaire ou subit, inquiétant ou nécessaire, subtil ou déflagrant, dans les registres poétiques, politiques, métaphysique (bien sur !) et aussi pataphysique.
Puisqu'il est vrai que vivre c'est lutter contre la mort et l'oubli, son emblème, posons là quelques commémorations, même préventives !  " Ronan Suignard

Ronan Suignard est sculpteur installé au Trévoux. Serg Gicquel, est plasticien, éditeur de livres d'artistes et directeur du festival Empreintes d'artistes le long du canal de Nantes à Brest dont la 4ème édition qui se déroule du 28 juillet au 13 août 2017 et intègre l'exposition présentée à Quimperlé.